Une TV se pointe !

Une TV se pointe !

Ce passage TV, je ne l’ai pas vu venir ! Nous avions essayé, quelques jours auparavant, de prendre quelques plans vidéo de La Richaude, ce mas provençal que nous voulons rénover pour y installer les locaux de Lights in the Dark, notre académie Sainte Faustine et notre lab Saint Maximilien Kolbe

En arrivant sur place, avec mon équipier Jérémy, des promeneurs du dimanche étaient attablés à ce qui pouvait tenir lieu de table – en l’occurrence de vieux bureaux cramoisis – vautrés dans de vieilles chaises-fauteuils qui traînaient là, sous l’auvent délabré de cette vieille bâtisse, et que, chacun, manifestement, remet scrupuleusement à l’abri des intempéries avant de repartir, dans un cérémonial tacite et immuable…

Ils nous ont alors regardé avec un regard mi-coupable, mi-ébahi, comme si nous étions des extra-extraterrestres débarqués pour dresser un procès-verbal de flagrant délit de flânerie sur un terrain privé, dans un cadre il est vrai splendide, avec vue sur le château de La Castille et la chapelle du séminaire d’un côté, entourés de vignes, et de l’autre, en arrière-plan, sur le mont Faron et d’autres collines du Var.

Touchés par cet accueil imprévu réservé par la Providence, nous les avons mis à l’aise : « vous pouvez rester, bien sûr !« . Rassurés, nous étions peut-être pour eux, plus simplement, les nouveaux « propriétaires » des lieux. Ils nous dirent alors combien ils aimeraient que cet endroit, jadis squatté, utilisé comme lieu de consommation de différentes substances, reprenne vie.

On leur expliqua notre projet, je dévoilais le plan du géomètre (en attendant celui de l’architecte…). Et j’insistais sur l’importance, pour nous, chrétiens, de témoigner de l’espérance chrétienne par Internet, d’avoir un lieu dédié pour cette mission d’avenir, propice à l’accueil et à la formation de missionnaires du web… car oui, nous voulons partager au monde notre rencontre personne avec le Christ ! Bref, j’en profitais pour les évangéliser : l’occasion était trop bonne !

Mais voilà, le mistral – ou l’Esprit Saint ? – soufflait fort, et notre bande-son, bien qu’audible, n’était pas vraiment exploitable, malgré tous les efforts de Jeremy pour obtenir de bons résultats. Difficile dans ces conditions de présenter La Richaude en vidéo !

Lorsque, 3 jours plus tard, une journaliste TV vint de Nice pour réaliser un reportage sur Lights in the Dark, elle me demanda, oh surprise !, après avoir interviewé l’évêque, de prendre quelques plans de La Richaude… Et cette fois (bien que je ne fus pas bon dans ma présentation), l’image et le son étaient parfaits ! Cerise sur le gâteau : une mention de notre forum des 1,2,3 juillet prochains sur l’évangélisation par Internet. Je n’ai pu m’empêcher de penser que cette occasion était, une nouvelle fois encore – comme souvent dans cette aventure – providentielle : merci Seigneur !

 

Faire un don
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *