FAQ

Vous trouverez ici les questions qui me sont le plus souvent posées ! Si vous en avez d’autres, contactez-moi ! Soyez bénis !

#1 « Quels sont les objectifs de votre association ? »

1/ développer des sites d’évangélisation multi-cibles spécialement dédié aux non-croyants, selon son savoir-faire déjà établi par Lights in the Dark (voir nos expériences réussies sur notre site officiel)
2/ lancer une académie, baptisée l’académie Sainte Faustine, afin de former la nouvelle génération des « digital natives » à cette évangélisation
3/ installer un laboratoire d’innovations baptisé Saint Maximilien Kolbe, afin de mener une réflexion pédagogique, théologique, anthropologique, sur ce nouvel espace et ses conséquences sur les communications sociales, toujours dans un but missionnaire, enfin de mettre les évolutions permanentes de ces nouvelles technologies au service de l’évangélisation du « continent numérique » (Benoît XVI).

#2 « Quel est votre modèle économique ? »

Le don ! Comme 99,99% des initiatives d’évangélisation par Internet, tel que je l’ai montré dans mon livre Dieu et Internet. S’appuyant, pour démarrer, sur le mécénat, à travers des grands donateurs, de fondations, d’associations déjà bien implantées et qui ont déjà commencé à apporter leur concours. La stratégie de fundraising de Lighs in the Dark, vise à long terme la constitution d’une base stable de petits donateurs, comme la plupart des grandes associations chrétiennes.

Donner

#4 « Pourquoi investir dans la rénovation d’un mas provençal ? »

Ce mas provençal va permettre à Lights in the Dark de vivre la mission qui lui est confiée de façon plus incarnée. Ce lieu permettra d’y installer ses locaux incluant une chapelle, notre académie et notre laboratoire. Avec un bail emphytéotique 30 ans, cela constitue un premier apport conséquent, en foncier. Cet endroit est idéalement situé, à 500 mètres du séminaire diocésain et des studios vidéos de Cançao Nova, dans un cadre magnifique et propice à l’accueil de groupes. Il deviendra ainsi un lieu de mission, de formation et d’expérimentation. Il pourra bénéficier des infrastructures existantes, au coeur de la vie du diocèse, avec de nombreuses synergies, déjà l’oeuvre.

#5 « Pouvez-vous nous en dire plus sur les formations de votre académie ? »

Les formations sont de courte durée et s’adapte en fonction des besoins. Elles ont lieu à Toulon mais nous nous déplaçons aussi dans les diocèses. L’offre de formation sera bientôt publiée.

#6 « Etes-vous déjà installés à Toulon ? »

Non, j’habite encore à Tours : notre venue à Toulon va dépendre du succès de notre actuelle levée de fonds. Nous comptons aussi sur vous !

Donner